Le soutien

Le soutien

Newsletter n°3 : le soutien

Septembre m’invite à partager sur le thème du soutien. Nous vivons une période surprenante et bien qu’elle puisse nous sembler vertigineuse par moment, elle m’apparait comme une bénédiction.

L’humanité est prête à évoluer. Bien sûr, tout comme vous, je souffre à certains moments de l’incertitude, de l’injustice et de l’incompréhension. Toutefois, quand je suis connectée à la confiance, je ressens comme un miracle.

Un spermatozoïde qui arrive à féconder l’ovule est poussé par la confiance. À aucun moment il ne doute. Le fœtus qui se transforme dans le ventre de sa mère a totalement confiance. Ni lui ni elle ne fait quoi que ce soit. C’est la vie qui organise. Quant au nouveau-né, a-t-il autre choix que de faire confiance ? Depuis notre plus jeune âge, nous avons besoin du soutien d’autrui pour survivre, vivre puis nous épanouir individuellement.

Combien de fois avez-vous pensé que vous n’arriverez pas à palier tel problème, à payer telle facture ou que sais-je ? N’avez-vous pas réussi finalement ? Que ce soit quelqu’un ou la vie, le soutien EST là. Combien de fois avez-vous pesté contre un refus ou un rejet et, avec le recul vous dire, « waouh, c’est top que cela n’ait pas marché, cela m’a permis de… »

Wayne Dyer, auteur et conférencier décédé il y a quelques années, a partagé une phrase d’un de ses mentors qui a eu un fort écho en moi : « En cherchant le bonheur pour vous-même, toujours il vous échappera, en cherchant le bonheur pour les autres, c’est pour vous que vous le trouverez ! ». Cette phrase m’a profondément marquée. Effectivement, focalisé sur soi, on devient inquiet, jugeant ou déprimé alors qu’en se demandant : « Comment puis-je être utile aujourd’hui ? », une motivation nouvelle émane.

La crise actuelle amène un éveil énorme à ce niveau-là. Je suis épatée par le nombre de personnes qui décident de changer de vie ! On peut trouver beau de voir que certains emplois disparaissent pour faire place à de nouveaux, dans les domaines du bien-être, des soins, et du partage de dons.  Le métier de coach en fait partie.

Le coaching est une promesse d’authenticité et de confidentialité qui permet de retrouver cette confiance en soi. Chaque sportif de haut niveau a eu un coach afin de s’améliorer encore davantage. Coacher quelqu’un, c’est l’aider à trouver ses buts, fixer ses objectifs pour se rapprocher de ses rêves. C’est être à ses cotés quand une peur le rattrape pour lui rappeler ses ressources, le soutenir et oser lui partager un feedback. Un accompagnement pas si facile car l’authenticité pousse à la remise en question. Mais quel cadeau.

Sans tout le soutien qui m’entoure (conjoint, enfants, famille, consœurs et client.e.s) madhara n’existerait pas. Comme le disait Martin Luther King : « croyez en vos rêves et ils se réaliseront peut-être, croyez en vous, et ils se réaliseront surement. ». Croire en soi demande du courage et lorsque au moins une personne nous soutient, le courage se renforce et la croyance augmente, jusqu’à ce moment où vous Êtes là où vous rêviez d’être. Nous avons tous une personne qui croit en nous. La question est : à quel moment je la vois, l’entend et l’accepte pour saisir l’opportunité ?

Nous méritons tous de vivre une vie de joie et d’émerveillement.

Et la fabuleuse nouvelle est qu’il n’est pas nécessaire de réussir tout de suite, l’important est de garder l’intention sur : soit je gagne, soit j’apprends. Je connais des personnes qui en sont à leur troisième entreprise. Bravo, quelle force !

Et si aujourd’hui vous preniez 5 minutes pour réfléchir à ce que vous aimeriez voir se réaliser dans votre vie, ce qui vous tient vraiment à cœur. Ça serait quoi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code